Parcours n°3-11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parcours n°3-11

Message  Ombre le Mer 11 Mai - 23:14




Ils n'obtiendraient rien d'elle. Aucun mot. C'était la seule chose qu'elle maîtrisait et elle ne leur offrirait pas tant qu'elle n'y était pas obligée. Quoiqu'ils veulent, elle gardait un atout en la personne de Cristal, qui pouvait l'aider au besoin. Alors ce choix, logique, semblait le meilleur. Mais il agaça le Lunaris qui se tenait face à elle. Il insista un peu, mais visiblement, l'information n'était pas assez importante pour qu'il la menace. Elle en fut soulagée. Les pires scénarios lui étaient venus en tête, de la torture à la demande de rançon. Mais ils étaient un minimum civilisés visiblement. Ou peut-être inhabitués ? Ce serait tout de même ironique de kidnapper une créature et de ne savoir qu'en faire. Mais son visage restait de marbre tandis que les pensées se pressaient dans sa tête.
Ils la laissèrent quelques temps avant qu'il ne revienne, en milieu de journée. Comme elle commençait à avoir faim, il toucha son point faible en menaçant de la priver de repas. Mais elle lui lança un regard méprisant qui traduisait son avis aussi clairement que des mots et il s'éloigna, la queue battant d'agacement. Mais il eut tout de même la gentillesse, si l'on pouvait appeler cela ainsi, de la prévenir qu'ils allaient voyager et de lui conseiller de se reposer. Elle se décida à suivre ce conseil pour deux raisons. D'une part, elle était dans une mauvaise situation, il lui semblait que peu de choses pouvaient l'empirer. Et d'autre part, il lui fallait de l'énergie, pour voyager, certes, mais aussi pour pouvoir garder le silence. Alors, malgré son inconfort, elle se laissa emporter.

Ils marchaient, à ses yeux sans but, au milieu de la plaine. Le paysage semblait ne jamais varier. Elle avait les pattes avant liées et les ailes entravées. Elle se dressait fièrement au milieu des créatures qui l'avaient kidnappée sans dire un mot. De toute manière, personne ne parlait, même parmi eux. Elle ne se posait pas trop de questions, attendant de connaitre leur but pour s'interroger sur sa situation. En fin de matinée, ils approchèrent d'une dense forêt. Elle ignorait qu'une telle forêt existait à Aydo'h et fut quelque peu intriguée de voir qu'ils se dirigeaient droit dessus. Cela leur prit plusieurs heures pour en atteindre le cœur.
Une série de marches apparaissaient à l'intérieur un tronc creux. Et visiblement, ils allaient l'escalader. Comme ils n’avaient guère envie d’ajouter quelqu’un dans la galère que représentait une telle ascension, ils lui rendirent ses ailes pour la lier au Lunaris ailé. Ils arrivèrent bien plus vite en haut ainsi. Elle eut donc le loisir de s’extasier devant l’enfilade de ponts et de cabanes astucieusement intégrées aux arbres. La lumière était partout, comme ils étaient après tout à Aydo’h. Mais elle était déviée jusqu’au sol afin d’empêcher tout arrivant qui lèverait les yeux de les voir trop facilement. Le système de miroirs permettait ainsi d'ombrager les passerelle tout en éblouissant de quelconques curieux. C'était ingénieux.
Elle fut conduite dans une petite hutte, à l'aspect plutôt confortable, et on l'y enferma. Un instant, la panique s'empara d'elle, mais elle se rassura en se disant que ne l'avait pas amenée là pour l'y laisser. Son ventre criait famine, également et la pièce était plongée dans une semi-pénombre. La seule lumière provenait d'une petite fenêtre dans la paroi végétale. Et de son pendentif. La lueur qu'il émettait était plus lumineuse qu'à Tour d'Astisian et Shiny en fut aussi surprise qu'heureuse. Voilà au moins un point positif à sa situation : elle la rapprochait de son objectif. La lumière d'un jaune doré assez clair lui permettait d'estimer que son âme sœur se trouvait au minimum dans ces bois. Peut-être même parmi le groupe auquel appartenaient ses kidnappeurs. Elle souriait lorsque Cristal passa par la petite fenêtre.
- Shiny, tu es difficile à suivre.
- Cristal ! Je suis heureuse de te voir, regarde, mon pendentif s'est éclairci !
- Certes, j'en suis ravie, mais ne penses-tu pas qu'il y a plus urgent ? Il faut te sortir de là.
- Pour l’instant, j’aimerais surtout savoir ce qu’il se passe ici. Peux-tu ressortir et aller les espionner ? Je préfère ne rien dire, mais tu es discrète.
- Je préfère rester avec toi !
- Si tu veux me sauver, les informations me seront essentielles. S’il te plaît.
Elle finit par se laisser convaincre et s'envola en maugréant par la fenêtre par laquelle elle était entrée. Moins d'une minute plus tard, la porte s'ouvrit, faisant sursauter la Djaalins. Un vieux Minousha, doté de bois inhabituels, s'approcha d'elle. Il était suivi par deux gardes. Il prit la parole après l'avoir observée quelques instants :
- Bonjour, jeune créature. Je suis l'Ancien, doyen de cette colonie et membre du Conseil. Qui es-tu, je te prie ?
Elle ne répondit pas et lui lança un regard qu'on pouvait prendre pour arrogant mais qui dénotait d'une pointe de curiosité.
- Oui, on m'avait prévenu que tu refusais de parler. J’espérais que tu serais un peu plus coopérative. Nous ne sommes pas des tortionnaires, mais nous pouvons te faire souffrir, en te privant d’eau ou de nourriture. Ou alors, nous pouvons également d’apporter du confort et des renseignements si tu décides de répondre à nos questions. C’est ton choix.
Comme elle ne répondait pas plus, il soupira.
- Très bien, nous te laissons la journée et la nuit pour y réfléchir. je reviendrais demain. En attendant, voici tout de même de l'eau, nous ne tenons pas à te tuer, bien au contraire.
Et il la laissa sur ces paroles, lui jetant un regard un peu peiné, mais surtout mystérieux. Que lui voulaient-ils ? Quelques temps plus tard, elle sentit des effluves de déjeuner et son estomac lui signala bruyamment qu'il n'avait rien contre le fait de les rejoindre. Mais elle refusait de céder. Cristal revient dans l'après-midi pour lui faire son compte-rendu.
- Je ne sais pas ce qu’il se passe, mais c’est surveillé ! Il y a des guerriers partout. Par contre, ça me semble très bien organisé. Je n’avais jamais entendu parler d’une telle colonie.
- Moi non plus, Cris’, que peux-tu me dire d’autre ?
- J’ai essayé de les écouter, mais je ne sais pas grand-chose. J’ai repéré comment ça fonctionnait, où étaient quelques lieux importants, ce genre de choses.
- Et tu n’as surpris aucune discussion sur eux ?
- Ils parlaient tous de politique, ou de leur petite vie personnelle.
- De politique ?
- Oui, le roi d’Aydo’h semble peu apprécié ici. Ils critiquent son inaction. Ils pensent que le pays est le plus riche de tous et que nous devrions envahir les autres.
- Et tu disais n’avoir rien entendu ?
- C’est de la politique, depuis quand t’intéresses-tu à la politique ?
- Tu ne trouves pas qu’ils ont l’air de se cacher quand même ? Peut-être que ce sont des hors-la-loi.
- Tu ne penses pas !
Elle semblait horrifiée. Shiny s'autorisa un petit temps de réflexion. Cette idée n'avait rien de si improbable, après tout, elle était d'Elonia et suivait assez peu les histoires de politique d'Aydo'h. Finalement, elle décréta :
- Ça semble logique, il va falloir en apprendre plus. Tu disais avoir repéré des lieux majeurs, va essayer de les espionner, surtout les chefs cette fois-ci. Et reviens au plus tard avant l’aube, leur chef veut me parler et j’aimerais en savoir autant que possible.
Elle ne semblait guère d'accord, mais l'idée de sauver son amie d'une bande de sauvages, ainsi qu'elle semblait les considérer, l'encouragea à suivre l'avis de Shiny et elle s'envola de nouveau par la petite fenêtre. L'après-midi passa lentement. Plus encore que lorsqu'ils marchaient car, si elle pouvait tout observer, ses ailes et pattes étaient toujours liées et son estomac criait famine. Elle se força à dormir autant que son corps l'autorisait, malgré les grondements de son estomac.

Le lendemain matin, elle était éveillé depuis une petite heure, réveillée par sa faim, lorsque Cristal revint enfin. Shiny était vraiment contente de la voir, elle s'ennuierait moins. Mais elle regrettait de ne pas lui avoir demandé de lui prendre à manger. La petite fée lui fit un bref rapport :
- Je crois qu'il s'agit de rebelles et ils veulent s'emparer du pays.
Shiny poussa un cri de surprise. Trop sonore. Elle le regretta immédiatement et Cristal se précipita pour se cacher dans sa queue touffue. Des gardes firent irruption et elle décida de faire comme si rien ne s'était passé. Elle les dévisagea, fière, sans dire un mot. Ils l'observèrent d'un regard soupçonneux, firent le tour de la pièce sans succès et finirent par repartir. Cristal ressortit prudemment pour poursuivre leur discussion mais poussa à son tour un cri de surprise, heureusement bien moins sonore :
- Shiny ! Ton pendentif !
Celui-ci illuminait la pièce entière tant il était blanc et lumineux. Elle le prit entre ses pattes pour en observer le contenu, qui restait impossible à comprendre.
- Mon âme sœur… Tu penses que c’était l’un des deux ? Je ne vois pas pourquoi, aucun ne m’a semblé particulier…
- Je ne sais pas, peut-être est-il simplement très proche ?
- Aucune idée, Cris’, mais je crois qu’il vaudrait mieux que tu te caches. Il ne va pas tarder je pense et il est hors de question qu’ils te surprennent.
La petite fée obéit et alla se cacher dans les profondeurs du plafond, en haut d’une étagère, sur un pot de fleurs derrière lequel elle pouvait aisément se dissimuler mais tout observer et écouter également. Lorsque l’Ancien arriva enfin, il n’y alla pas par quatre chemins.
- Allez-vous parler cette fois ? Ou allez-vous persister dans votre silence. Vous avez peut-être faim, non ?
Il avait un sourire qu'elle trouva un peu sadique, d'autant plus que, rappelé à l'ordre, son estomac laissa entendre une plainte. Elle avait faim. Cette faim allait-elle la faire céder ? En valait-il le coup ? Elle désirait de plus en plus comprendre ce qu'il se passait ici, mais parler la mettrait quelque part à leur merci. En même temps, elle ignorait à quoi s'attendre de leur part. Alors, allait-elle se décider à parler ou garder le silence ?


avatar
Ombre
Admin

Date d'inscription : 23/04/2016
Age : 20

http://gothicat-world.forumrpg.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum