Parcours n°3-112

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parcours n°3-112

Message  Ombre le Jeu 12 Mai - 14:17




Inutile de persister, elle n’arriverait à rien ainsi. Elle avait beau avoir sa fierté, elle avait faim. Si parler était un moyen de manger, peut-être cela valait-il mieux ? Et elle n'avait de toute manière rien d'intéressant à leur offrir. Mais elle n'allait pas pour autant les aider. Alors elle demanda :
- Que voulez-vous savoir ?
- Qui êtes-vous ?
- Shiny, d’Elonia.
- Que faites-vous à Aydo’h seule ?
- Je suis à la recherche de quelqu’un. Et vous, que me voulez-vous ?
- Vous n’êtes pas en position de questionner. Qui cherchez-vous ?
- Un ami.
Il comprit vite qu’il n’obtiendrait guère plus d’elle et se détourna. En effet, elle n'allait pas se montrer accommodante, pas alors qu'ils se montraient si inhospitaliers avec elle. Il échangea quelques mot avec l'un des gardes et fit mine de ressortir. Mais elle l’interpella, le faisant se retourner :
- Quand comptez-vous me nourrir ?
- Ah oui… Cela ne tardera pas.
Et en effet, moins de trente minutes après son départ, on lui servit un repas complet. Elle mangea doucement sous le regard de deux gardes qui emportèrent ensuite son repas. Ce devait être le seul avantage à être prisonnière : on la servait sans protester. Mais c'était bien le seul. Elle remarqua alors que l'un des gardes était resté, ce qui l'intrigua. Elle choisit d'en profiter et le questionna :
- Pourquoi restez-vous là ?
- Nous vous surveillons.
- Mais je coopère !
- Ce sont les ordres mademoiselle.
Lorsque l’autre revint, ils échangèrent de place. Le regard de la Djaalins fut attiré pas son propre cou, alors qu'il refermait la porte. Son pendentif brillait comme jamais et elle sentit son cœur s’accélérer. Le Flamiris qui lui faisait face était magnifique. Ses écailles étaient grises, d’un gris sombre à un blanc immaculé à certains endroits. Ses ailes également, transparentes au milieu mais sombres sur les bords. Lorsqu’il bougea, elle remarqua que ses écailles étaient irisées, toutes du même gris qui variait selon d’où on les regardait. Shiny était fascinée.
Il fallait qu’elle lui parle. Si c’était lui, elle voulait entendre sa voix. Et sinon, être amie avec un garde ne serait jamais mauvais. Mais par où commencer ? Elle ne désirait pas rompre le rôle qu'elle s'était attribué et se montrer affectueuse ou chaleureuse envers ce simple grade inconnu ne lui apporterait rien. Des réponses. Il lui fallait engager le dialogue pour en recevoir, puisque l'Ancien ne daignait pas l'aider.
- Qui êtes-vous ?
- Je m’appelle Spirit, je vais vous garder, mademoiselle.
- Je peux me garder seule, vous savez.
- Ce sont les ordres.
Ils n’avaient que ce mot au museau ? Elle leva les yeux au ciel pour cacher le petit sourire qui flottait sur ses lèvres. C’était lui. Elle en était certaine. Son joyau brillait de mille feux, du blanc le plus pur qui soit et son cœur lui dictait de s’approcher de lui. Elle choisit tout de même de poursuivre son approche. Et rien ne l'empêchait de s'amuser un peu. Elle n'avait pas non plus envie de rester froide alors qu'il s'agissait de son âme sœur.
- J'ai bien compris ce point. Pouvez-vous au moins m'expliquer ce que l'on attend de moi ?
- Je ne suis pas assez haut placé pour tout savoir, je suis désolé.
- Pouvez-vous au moins m'indiquer ce que cherche ce groupe ? Pourquoi êtes-vous en marge de la société ?
- Des affaires de politique, mademoiselle. Disons simplement que nous ne sommes pas d'accord avec le roi et que nous avons préféré vivre loin des autres pour garder notre avis.
Elle respectait cela. Présenté ainsi, ils semblaient de gentils petits citoyens, persécutés par le grand méchant roi. Elle devait avouer ne pas connaître le caractère de son Altesse, mais elle n'avait jamais souffert à Elonia. Alors cela lui semblait tout de même un peu lointain. Cependant, que serait sa vie ici ?

Comme elle se comportait bien, on ne tarda pas à la laisser un peu se promener dans le village, en compagnie de Spirit la plupart du temps. Elle avait eu la chance qu'il soit désigné comme son garde principal, pour peu que ce fut de la chance d'être gardée quotidiennement. Mais au moins, ils pouvaient discuter. Ils avaient de temps en temps de réels débats politiques dans lesquels ils discutaient du meilleur régime pour le peuple et le gouvernement à la fois. Mais ils parlaient également de sujets plus variés, elle lui raconta qu'elle s'entendait bien avec sa famille, principalement sa sœur et il lui parla de la sienne. Un soir qu'ils discutaient dans un coin tranquille, elle lui parla de son pendentif, lui révélant qu'il était sûrement son âme sœur et lui expliquant son fonctionnement. Elle illustra sa démonstration en s'éloignant de lui, montrant que la lueur perdait en intensité. Il se montra très dubitatif.
- Oh, tu sais, prends-le comme tu veux. Disons simplement que je tenais à t'en informer puisque instinctivement, je vais chercher à te connaître.
- N'est-ce pas ce que tu fais déjà ?
- Si, bien sûr. (Elle rit) Seulement, tu sais un peu mieux pourquoi.
Elle lui lança un clin d’œil qui lui arracha un sourire. Pourtant, elle voyait qu'il gardait une certaine distance avec elle, même alors qu'elle se montrait amicale. Elle nota l'information dans un coin de sa tête et poursuivit la discussion comme si de rien n'était. Lorsqu'il la raccompagna ce soir-là, elle attendit le retour de Cristal, qu'elle continuait d'envoyer en espionne à travers le campement.
- Cris ! J'aimerais que tu me rendes un service, s'il te plaît.
- Oui, qu'est-ce qu'il y a Shiny ?
- Je ne comprends pas Spirit, il garde ses distances sans raison. Il ne me laisse aucune chance de me rapprocher de lui, j'aimerais bien comprendre pourquoi.
- Et donc tu veux que j'aille espionner ton âme sœur ?
- Euh oui... (Elle baissa les yeux puis les releva, déterminée) Je veux comprendre pourquoi il ne veut pas de moi, même alors qu'il sait que je veux simplement qu'il m'apprécie.
La petite fée soupira puis accepta, comprenant qu'elle ne ferait pas changer son amie d'avis, pas quand elle avait ce regard décidé. Puis elle s'envola doucement par la fenêtre et se mit à la recherche du Flamiris gris. Elle ne tarda pas à la trouver, en train de sortir de la cantine en compagnie d'une jolie Minoushatte au pelage doré et aux ailes bleues transparentes. Elle se rapprocha de manière à entendre leurs discussions. C'était ainsi qu'elle pourrait en savoir plus, en les écoutant. Et ce qu'elle comprit de la discussion la fit frissonner. Ils semblaient très proches. Plus que de simples amis. Or il était peu probable qu'elle fut sa sœur, à la limite sa cousine. Mais si elle n'était pas de sa famille, il n'y avait pas trente-six solutions, il était tout simplement déjà en couple, ce qui l'encourageait à ne pas laisser Shiny s'approcher de lui.
- Lumine, tu voudrais qu'on s'organise quelque chose demain ? Je ne suis pas de garde, pour une fois.
- Je ne sais pas si je suis disponible, mais sinon, oui, on peut voir ça.
- Tu me tiendras au courant alors.
Elle acquiesça en ronronnant. Lorsqu'ils se séparèrent, Cristal hésita puis choisit de suivre Lumine. Elle soutenait Shiny, donc si elle voulait que cette dernière accepte la situation, il fallait lui faire comprendre que la Minoushatte était un être au cœur pur qui ne ferait pas souffrir son âme sœur. En tant que fée, elle n'envisageait même pas qu'elle puisse découvrir que Lumine n'était pas quelqu'un de respectable. Or cette dernière rentra vite dans le dortoir et alla retrouver une amie à elle. Elle discutèrent brièvement et il ne fallu pas longtemps à Cristal pour comprendre que son amie tentait de la convaincre de voir Spirit le lendemain. Elle semblait très peu enthousiaste et se cherchait des excuses. Mais Cristal se dit qu'elle ne devait pas être en forme et lorsque Lumine finit par céder, elle se réjouit intérieurement avant de se souvenir que cela ne profitait pas à son amie. Mais sa gentillesse lui faisait souhaiter le meilleur. Elle attendit qu'elle aille se coucher puis revint voir Shiny qui l'attendait, le cœur battant.
- Spirit a rendez-vous avec Lumine demain !
- Lumine, qui est-ce ?
- Oh pardon... Je crois que c'est sa petite amie... Une jolie Minoushatte.
- Ah, voilà pourquoi il ne voulait pas de moi.
Cristal acquiesça et Shiny se détourna pour aller dormir. La petite fée vint se blottir contre elle, bien au chaud.
Le lendemain, c'était un autre garde qui accompagna la Djaalins se promener. Elle était un peu triste et ne tenta pas de faire la discussion, comme elle le faisait d'ordinaire pour rompre le silence. Elle s'arrêta net en levant les yeux pour monter un escalier - on lui interdisait de voler - lorsqu'elle qu'elle vit Spirit en compagnie d'une jolie Minoushatte qu'elle identifia immédiatement comme étant Lumine. Immédiatement, son regard s'emplit de larmes. Elle n'était pas si proche de lui, mais déjà, elle l'appréciait et se sentait rejetée. Cependant, elle n'avait pas encore abandonné. Si son pendentif l'assurait que cette créature pouvait la rendre heureuse, elle ne se laisserait pas faire. Mais elle se sentait tout de même un peu déprimée. Montant aux côtés du garde, elle lança un beau sourire et les salua de sa voix la plus amicale. Spirit lui rendit son salut, un peu distant et elle fit mine de ne pas l'avoir remarqué.
- Bonjour, je suis une amie de Spirit, je m'appelle Shiny.
- Oh, enchantée. J'ai entendu parler de vous, bien sûr, la prisonnière.
- C'est cela, et vous êtes ?
- Je suis Lumine, je fais partie de ce groupe depuis longtemps.
- Elle était là avant moi, c'est elle qui m'a entraînée à mon arrivée.
Un mauvais point pour Shiny donc, il y avait un lien ancien entre eux.
- Oh, c'est super ! Et vous êtes amis depuis tout ce temps ?
- C'est cela.
- Nous sortons ensemble, plus précisément.
Tiens, Spirit tenait à le lui préciser, comme pour l'écarter. A moi que ce ne soit pour se rassurer ? Elle aurait aimé que ce fut le cas, mais ne se faisait pas d'illusions. En plus, Lumine était vraiment jolie et elle ne semblait pas ennuyante. Cependant, comme cette réponse la peinait, elle choisit de s'éloigner, avant que les larmes ne prennent le dessus.
- Oh, je vais vous laisser tous les deux alors. Bonne balade !
Ils la saluèrent gentiment avant de s'éloigner. Elle avait le cœur lourd. Une fois revenue dans sa chambre-prison, elle se sentit plus que jamais comme une étrangère ici. Que diable faisait-elle là ? Elle ne leur servait à rien, elle était rejetée par l'objectif de son voyage et elle était prisonnière par-dessus le marché ! Lorsque le garde l'eut laissée seule, elle s'allongea sur son lit et se mit à pleurer en silence. Lorsque Cristal revint ce soir-là, elle lui fit part d'une décision qu'elle venait de prendre après un débat intérieur.
- J'ai vu Spirit et Lumine aujourd'hui. Il m'a confirmé qu'ils sortaient ensemble, je ne sais vraiment plus ce que je fais ici.
- Oh, mais ce n'est pas si grave, Shiny, tout va bien tu sais.
- Non, tout ne va pas bien. J'aimerais que tu ailles chercher un moyen de m'enfuir. Je ne veux plus rester ici...
- Mais... Enfin, je comprends, mais je ne sais pas si c'est une bonne idée.
- Tu en as une meilleure ?
- Non, je ne pense pas.
- Alors essaie de voler à manger et à boire discrètement et si tu pouvais trouver un moyen de faire diversion... Pendant une de mes balades, je n'aurais qu'à m'envoler. Je leur parais gentille et innocente, alors ils ne m'attachent plus, mais il suffira que j'arrive près d'un sac que nous aurons préparé et si tu fais diversion, hop ! je m'enfuis !
Cristal hésita puis accepta. Shiny la remercia du fond du cœur, touchée de se sentir aimée d'une personne au moins. Et elle précisa que, si jamais elle glanait des informations sur Spirit et Lumine, elle était preneuse. Le soir-même, elle s'endormit seule, Cristal était partie accomplir sa mission. Qu'aurait-elle fait sans elle ? Elle se serait enfuie tout de même, mais collecter à manger et à boire n'aurait pas été simple... En bref, elle aurait été en danger.
Les jours passèrent et elle fut bientôt prête à s'enfuir. Comme elle ne voulait pas non plus donner à Spirit l'impression que c'était lui qu'elle fuyait - elle gardait un minimum espoir - elle préférât s'enfuir un jour où c'était un autre garde qui l'accompagnait. Tout se passa à merveille, comme elles l'avaient prévu. Alors qu'ils arrivaient près du sac à dos préparé par Cristal, qu'elle avait caché en hauteur, dans les branches d'un arbre, des cris se firent entendre. Le garde fut aussitôt plus inquiet de la source du problème que par elle et, lui demandant de rester sage, il la laissa deux minutes. Shiny n'en revenait pas qu'il l'aide, même sans le savoir. Elle était tant sous-estimée que cela ? Un éclair de rage la traversa et d'un battement d'ailes, elle alla récupérer le sac à dos. Pour s'éviter les gardes à patte, elle s'éleva au-dessus des arbres rapidement et mit le cap sur Tour d'Astisian. Avec Cristal, elles avaient convenu de s'y retrouver pour repartir ensemble. Mieux valait que ce soit loin pour que la Djaalins puisse mettre autant de distance que possible avec les rebelles.
Elle volait tranquillement entre les arbres - le soleil ayant eu raison de son courage - et la nuit n'allait pas tarder à tomber, mais elle était presque sortie des bois. Cependant, pour éviter de se retrouver à découvert, elle choisit un arbre solide et, maudissant son pelage clair, s'installa pour la nuit. Il ne faisait pas froid, pas dans une contrée aussi ensoleillée, mais elle regretta tout de même de n'avoir une couette dans laquelle se pelotonner. En plus, elle aurait été plus discrète. Avant de céder au sommeil, elle dit au revoir en silence à Spirit, regrettant de n'avoir pu gagner son cœur. Laissant quelques larmes couler, elle se roula en boule et s'endormit.
Ils s'étaient mis à sa recherche, bien évidemment. Elle détenait suffisamment d'informations pour intéresser le roi d'Aydo'h, chose à laquelle elle n'avait même pas songé. Aussi était-elle un objectif majeur. Spirit avait été réquisitionné, comme il était celui qui la connaissait le mieux. Mais dans un coin de sa tête, il boudait. Lumine n'avait pas voulu participer, arguant qu'elle était fatiguée. De plus en plus, ces derniers temps, elle s'éloignait de lui et il ne savait pas comment la récupérer. Shiny n'avait rien arrangé, compliquant les choses. A vrai dire, les choses s'étaient tant empirées que Lumine avait fini par mettre fin à leur relation, lorsqu'il avait voulu qu'elle vienne avec lui. Elle le trouvait intrusif, elle ne l'aimait plus. Et Spirit mettait cela sur le compte de celle qui avait perturbé les choses en se montrant si affectueuse avec lui.
Alors il n'avait pas spécialement envie de la retrouver. Alors qu'il volait dans les arbres, il aperçut une lueur dorée. En s'approchant, ce qu'il avait pris pour une possibilité se révéla une bonne idée. La lumière se purifiait au fur et à mesure qu'il s'approchait, entre les branches des arbres. Il se souvint de ce qu'elle avait expliqué sur son pendentif et s'interrogea. Cette chose marchait vraiment ? Comment pouvait-elle détecter sa présence d'aussi loin ? Pour la première fois et parce que les choses n'allaient pas très bien pour lui, il se demanda si elle pouvait avoir eu raison. Lorsqu'il fut assez proche, la lumière réveilla Shiny qui, habituée, ne se posa pas tout de suite de questions. Lorsque le Flamiris se posa finalement sur sa branche, elle sursauta. Elle était prise. Le désespoir l'envahit bien qu'une étincelle de joie sautillait en voyant son âme sœur.
- Shiny, je t'ai retrouvée. Rentrons.
- Non, Spirit, je n'ai rien à faire parmi vous.
- Je ne te pose pas la question, tu détiens trop d'informations cruciales pour notre survie.
- Je ne sais pas grand-chose de vous et je suis loin d'être une traîtresse. Tu me connais un peu tout de même, j'ai tout fait pour me rapprocher de toi. Je ne vous aurais jamais trahis.
- Je suis sous leurs ordres, tu sais, ce n'est pas moi qui décide.
- Parce que sinon tu me laisserais y aller ? Tu reconnais que je suis quelqu'un de bien ?
Il hésita tandis qu'un peu d'espoir reprenait vie dans son cœur meurtri.
- Oui, c'est vrai que ce que je sais de toi m'incite à te faire confiance.
- Alors je t'en prie, Spirit, laisse-moi y aller. Je n'ai rien à faire parmi vous, je vous prend du temps et j'en perds aussi ! Vous n'avez rien à gagner à m'avoir avec vous.
- Tu disais vouloir me connaître, que j'étais ton âme sœur.
- Mais tu n'es pas d'accord et tu sors avec Lumine. Je n'ai rien à faire avec vous...
Il soupira. Il aurait préféré réussir à la convaincre. Mais il comprenait son point de vue. Sa sincérité la toucha, sans qu'il s'en rende compte. Pouvait-il la laisser partir ? Oui, il assumerait de n'avoir pu la retrouver, ce ne serait pas compliqué. En avait-il envie ? Non, il appréciait qu'elle fasse de son mieux pour lui, même s'il ne le montrait pas et s'empêchait de l'accepter. Et il devait suivre les ordres. Un dilemme le torturait. Mais il y avait au moins une chose qu'il pouvait dire. Baissant la tête, il infirma :
- Non, elle a rompu avec moi.
- Quoi ? Mais pourquoi te quitter ? Je veux dire, tu es gentil et attentionné !
- Trop pour elle, visiblement. Elle n'avait plus envie de me voir ces derniers temps.
- Mais je vous ai croisés ensemble !
- Oui, c'est l'un de derniers moments que nous avons passés en tant que couple, d'ailleurs.
Elle tenta de ne pas se réjouir, mais ce n'était pas si simple. Spirit était libre désormais ! Et il semblait à deux doigts de la laisser partir, elle avait peut-être un peu touché son cœur ? Elle préférait songer cela plutôt que se dire qu'elle profitait de sa faiblesse.
- S'il te plaît Shiny, rentre avec moi, je ne veux pas te forcer.
- Je... Tu sais que tu es la seule raison qui me gardait là-bas ? Tu vas renoncer à Lumine ?
- Parfois je me demande bien pourquoi j'étais avec elle. Mais elle était mon mentor et elle était si belle, comme un papillon attiré par une flamme, je me suis brûlé les ailes à vouloir la fréquenter.
- Je ne suis pas sûre que l'image soit appropriée. Mais tu m'accepterais auprès de toi alors ?
- Si tu choisis de rentrer, je considérerais que tu me fais confiance. Sinon, je te couvrirais.
Voilà qu'il avait retourné la situation à son avantage ! C'était à elle de faire ce choix cornélien. Et avait-elle réellement confiance en lui ? Car c'était vrai, c'était en cela que la question se posait. Avait-elle confiance ? Pensait-elle qu'il disait la vérité et qu'elle avait une chance auprès de lui ? Ou bien préférait-elle penser qu'il mentait pour la ramener facilement, quitte à perdre l'amour de sa vie ? Elle devait choisir entre tenter le tout pour le tout, quitte à passer encore des mois prisonnière là-bas, ou bien choisir la sécurité, revenir à une vie normale et abandonner son objectif.


avatar
Ombre
Admin

Date d'inscription : 23/04/2016
Age : 20

http://gothicat-world.forumrpg.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum