Parcours n°3-122

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parcours n°3-122

Message  Ombre le Sam 14 Mai - 14:44




Elle n’était pas une citoyenne impliquée. Elle ne pouvait pas s’opposer à un roi qui n’était pas le sien. Elle ne se sentait pas de faire partie des rebelles d’Aydo’h alors qu’elle était Elonienne. Même pour faire partie de la cause que défendait son âme sœur. Mais d'un autre côté, il lui semblait juste de défendre les opprimés, de lutter aux côtés de ceux qui voulaient primer l'égalité de tous. Un roi n'était pas au-dessus de ses sujets, à moins qu'il ne soit un Dieu. Et le roi d'Aydo'h n'en était pas un. Alors, hésitante, elle déclara :
- Ce combat n’est pas le mien. Je me refuse à faire partie de vos forces, mais je me ferais un plaisir de vous soutenir autrement, si cela vous convient.
- Que proposez-vous ?
- Je ne tiens pas à rester inutilement enfermée ici, peut-être puis-je vous apporter mon aide différemment ? Par exemple avec mes quelques connaissances médicales, bien qu’elles soient rares. Je ne suis pas une très bonne cuisinière et je n’ai aucune science des armes, mais je peux probablement être utile tout en restant indépendante.
- Très bien, nous allons discuter de cette proposition, je reviendrais plus tard, si cela vous convient.
Elle hocha la tête, comprenant très bien ce qu'il se passait. Ils étaient un groupe démocratique, il ne prenait pas de décisions pour les autres. Par conséquent, l'arrivée d'un nouveau membre, même aussi passif qu'elle, était soumis à l'avis général avant d'être ou non approuvé. Le Minousha, le Flamiris et le Lunaris s'en allèrent, la laissant seule. Cristal revint un peu plus tard. Elles ne discutèrent pas longtemps, chacune mettant l'autre au courant des dernières nouvelles. Shiny lui demanda de rester un peu avec elle, afin de voir ce qu'il adviendrait d'elle, avant de lui demander quoi que ce soit d'autre. La petite fée, enchantée de passer un peu de temps avec elle, acquiesça sans problème. Mais elles ne parlèrent que peu, la Djaalins était tendue. Son avenir dépendait d'eux et elle ne parvenait pas à accepter l'idée d'être totalement tenue à l'écart de la décision, alors même que celle-ci la concernait. Pourtant, elle comprenait.
L'Ancien revint dans la soirée, Cristal s'était hâtivement cachée comme à chaque fois, afin que sa présence reste un secret. Il la dévisagea rapidement avant d'esquisser un sourire qui soulagea aussitôt Shiny.
- Votre proposition est acceptée, nous sommes preneurs de toute l’aide disponible. Dès demain, vous serez libérée. Sachez cependant que vous resterez confinée dans ce village, sous la surveillance de chacun.
Elle accepta sans protester. C’était un choix logique et elle appréciait de pouvoir tout de même se déplacer librement dans le village qu’ils avaient conçu. Ils la laissèrent là pour la nuit, mais dès le lendemain, elle irait dormir autre part pour libérer la pièce. Elle s’endormit ce soir-là avec l’idée qu’elle allait apporter son aide à des rebelles.
Le lendemain matin, elle s’éveilla tôt. Elle en profita pour discuter avec Cristal. Cette dernière n’aimait guère l’idée qu’elle aide des étrangers, mais elle comprenait qu’elle ne pouvait rester insensible à cette injustice. Alors elle avait décidé de les aider également. Shiny avait une idée de ce qu’elle pourrait faire et elle l’envoya à Tour d’Astisian pour jouer les espionnes. Les fées étaient des êtres bons et il avait suffi de lui faire comprendre l'intérêt d’aider les rebelles pour qu’elle accepte sans trop rechigner.
Lorsque l’heure fut bien avancée, on toqua doucement à sa porte. Justement alors qu’elle commençait à se demander ce qu’elle allait devoir faire. Était-elle autonome ? Même si elle ne connaissait rien ? Finalement, qu’on vienne la chercher pour son premier jour de liberté était totalement logique, à un point qu’elle se demanda pourquoi elle n’y avait pas pensé seule. Elle fut ravie de voir Spirit entrer dans la petite pièce.
- Bonjour Shiny, comme nous nous connaissons un peu, j’ai été désigné pour vous guider dans vos premiers pas parmi nous.
- J’en suis ravie, Spirit, j’espère avoir ainsi l’occasion d’apprendre à vous connaître.
- Vous pensez toujours que je suis celui que désigne votre pendentif ?
- Pourquoi pas ? Cela vous embête-t-il ?
- Non, pas vraiment, mais j’ai du mal à comprendre.
- Ne vous inquiétez pas, ne vous posez pas tant de questions. Dites-vous simplement que j’aimerais vous connaître.
Il sourit à cette explication bancale, mais l’accepta volontiers. Ils sortirent et s’avancèrent sur une passerelle en bois. Elle en profita pour détailler le décor, qu'elle n'avait pas vu depuis quelques temps et brièvement, à son arrivée. Une fois de plus, l'ingéniosité de l'installation la surprit et s'émerveilla. Les huttes semblaient avoir poussé, bien plus qu'avoir été construites. Comme si le bois s'était plié à leurs désirs. Elle doutait fortement que ce soit le cas, mais savait-on jamais. Le feuillage ombrageait les espaces où se déplaçaient les créatures, des plateformes larges autour et entre les arbres. Le système de miroirs qu'elle avait déjà remarqué la surprit également à nouveau. Décidément, ils n'étaient pas là depuis peu de temps. Ils avaient eu le temps de fonder un véritable village et d'installer une organisation remarquable. Une étincelle de respect brillait dans son regard.
Il lui montra le réfectoire, les dortoirs, où elle se trouva un hamac un peu isolé des autres, ils rencontrèrent le reste du conseil, dirigé par l’Ancien et qui l’avait accepté parmi eux. Il lui montra aussi le siège de leurs décisions, l’arène d’entrainement où il combattait, et quelques-uns de ses amis. Lorsqu’il fut midi, ils retournèrent au réfectoire et déjeunèrent. Elle s’entendit bien avec une belle Stoufix colorée, bien nommée Colours, et se montra enthousiaste à l’idée d’apporter son aide à cette communauté. Il lui fit aussi visiter l’infirmerie, après le repas, puisqu’elle avait évoqué l’idée de les aider. Il l’y laissa rencontrer le personnel et proposant de dîner avec elle dans la soirée, ce qu'elle accepta vivement.
A la fin de la journée, elle s'était décidée à tester les deux. Infirmerie comme cuisine. Mais elle ne savait pas encore quel serait son choix définitif, donc elle devait décider en connaissance de cause. D'où la journée du lendemain durant laquelle elle accorderait une demi-journée à chacune de ces activités avant de se décider. Comme Cristal était en route pour Tour d'Astisian, elle eut une pensée pour elle avant de s'endormir.
Le lendemain, elle entama la journée à l'infirmerie. Lorsqu'elle entra dans le long bâtiment, elle ne fut pas surprise de la quantité de blanc qui régnait. Des lits s'alignaient le long des murs, laissant une allée au centre pour le passage des médecins, infirmières, malades et visiteurs Certains étaient entourés de rideaux d'un doux vert qui changeait de tout ce blanc. L'idée que chacun puisse avoir une intimité si besoin lui tira un sourire attendri. Elle appréciait qu'ils se préoccupent de ce genre de détails même alors qu'ils étaient engagés dans une lutte. Elle alla rencontrer l'un des médecins, lui expliquant sa situation. Il l'invita alors à la suivre, pour qu'elle voie ce qui était une journée - ou plutôt une demi-journée - classique à l'infirmerie. Les seuls blessés étaient des créatures qui s'étaient battues avec trop d'enthousiasme lors des entraînements, quelques-uns étaient malades également. Il y avait aussi un Lipicus qui était maladroitement tombé des arbres et s'était cassé une patte. Shiny fut surprise qu'il n'ait que cela de cassé, à voir la hauteur de laquelle il était tombé mais il lui expliqua avoir été réceptionné par des buissons.
Le travail de Galadriel - qui était le prénom du médecin - était principalement de s'occuper des soins réguliers, d'accueillir les créatures qui avaient besoin d'aide, d'assurer des visites médicales, de convoquer des créatures pour en vérifier l'état de santé ou d'autres tâches du même genre. Les infirmières le secondaient, géraient les stocks de médicaments ou accomplissaient des tâches simples. C'était ce qu'elle ferait également si elle se joignait à eux. En temps de guerre, les blessés appréciaient de voir des femelles après avoir côtoyé tant de mâles - car les armées se composaient en majorité d'hommes et les femmes restaient plus facilement ensemble. En cela, sa présence serait appréciée si les combats arrivaient.
Elle déjeuna avec Colours et Spirit, Volt les ayant rejoints pour l'occasion, elle leur raconta brièvement sa matinée. Puis la discussion dériva sur d'autres sujets et elle finit par les laisser car on avait demandé à ce qu'elle se présente assez tôt en cuisine. Là, l'agitation tranchait avec le silence de l'infirmerie. Des gens se déplaçaient rapidement - sans courir ! - et s'agitaient dans tous les sens. Une armada de marmitons étaient consignés à la vaisselle et ils s'occupaient de laver assiettes, couverts, verres, poêles, casseroles, et autre instruments de cuisine, que Shiny ne parvenait pas toujours à identifier. Notamment l'espèce de passoire en forme de boule, qui l'intrigua les quelques secondes qu'on lui accorda pour l'observer. Mais dès qu'elle se fut arrêtée, ce qui semblait être plus rare que le calme, quelqu'un l'apostropha et la redirigea vers Hellébore, une jolie Stoufix argent qui se montra aussi gentille qu'autoritaire avec elle.
Ce fut cette créature qu'elle suivit l'après-midi, elle lui montra les divers postes de travail. Tout était mélangé dans ce qu'elle qualifiait de « désordre organisé », pour reprendre ses termes. Ici, l'on rangeait les ustensiles qui avaient servi à confectionner les entrées, là, on faisait mariner d'immenses casseroles de viande, qui serait servie au dîner. Un peu plus loin, quelques cuisiniers se chargeaient d'enlever les arrêtes d'un poisson et derrière eux, on épluchait une montagne de légumes qui aurait ravi n'importe quel Lipicus. Elle fut très surprise de voir que l'on commençait à préparer le dîner alors même que le déjeuner était encore en cours. Hellébore rit de sa naïveté avant de lui rappeler combien d'estomac attendaient d'être nourris. Elle lui montra ainsi les endroits où l'on préparait les différents repas de la journée, ceux qui étaient destinés à recevoir des préparations rapides et au contraire, ceux qui étaient réservés à de longs repas, telle la viande qui devait mariner des heures durant. Pour ne pas que la nourriture ne soit abîmée avant qu'on ne la consomme, tout préparer pour tant de monde se révélait une épreuve qui expliquait l'impression de désordre de la pièce.
Elle acheva sa journée avec un joli mal de tête, dû à l'agitation des cuisines. Elle s'était si peu attendue à un tel désordre... Mais en même temps, elle aimait l'ambiance joyeuse qui régnait. A l'infirmerie, tout était aseptisé et calme, pour le repos des patients. De l'autre côté, il y avait beaucoup de travail et de nourriture à la cuisine, nul doute qu'elle ne s'y ennuierait pas si elle se décidait à y travailler. Durant le dîner, elle reconnut nombre de plats qu'elle avait vus préparer durant l'après-midi et ses amis lui firent détailler un peu ce qu'il se passait en coulisses. Finalement, Colours demanda gentiment :
- Alors, tu as choisi de travailler à l'infirmerie ou aux cuisines ?
Shiny laissa échapper un petit rire. Voilà la question qu'elle s'était posée toute la journée. Elle espérait désormais avoir une réponse définitive.


avatar
Ombre
Admin

Date d'inscription : 23/04/2016
Age : 20

http://gothicat-world.forumrpg.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum