Parcours n°3 - 1222

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parcours n°3 - 1222

Message  Ombre le Jeu 19 Mai - 15:53




Elle préférait l'activité des cuisines, elle aurait la sensation d'être plus utile là-bas. Alors, souriant à Colours, elle répondit joyeusement :
- Je vais aller aider en cuisine, je pense qu'ils ont plus besoin de moi.
Mais elle ne commencerait que le lendemain, elle avait donc la soirée pour elle seule. Mais elle espérait bien la passer avec ses amis. Après, elle risquait d'être très fatiguée. La seule idée de participer à l'agitation des repas l'épuisait. Mais elle trouvait un aspect amusant et chaleureux à cela. De plus, peut-être apprendrait-elle un peu de cuisine, elle qui ne s'y connaissait guère. Le lendemain, comme prévu, elle se présenta très tôt, afin de préparer le petit-déjeuner. Hellébore lui expliqua que c'était le repas le plus simple à faire car il n'y avait guère de réelle préparation à s'occuper en avance. Mais après, il fallut s'occuper de la vaisselle et préparer le repas du midi. Un genre de routine s'installa vite. Cependant, elle trouvait cela fascinant et en apprenait plus chaque jour. Par exemple, l'espèce de passoire qui l'avait tant intrigué se révéla un infuseur à thé. Elle observa la Stoufix le remplir d'herbes avant de le plonger dans l'eau chaude. Mais elle découvrit également quelques astuces de cuisine, qu'elle espérait bien utiliser plus tard. Lorsqu'elle rêvassait, elle s'imaginait concevoir de bons petits plats pour Spirit, lorsqu'ils vivraient ensemble.
C'est pourquoi, un après-midi où elle épluchait joyeusement des pommes de terre - ce qui se révélait long mais parfait pour discuter - elle demanda à Hellébore :
- Dis, tu penses que je pourrais préparer un repas pour deux une fois ? Ou bien ce serait trop compliqué ?
- Pourquoi tu voudrais faire ça ?
- J'aimerais dîner avec Spirit, un soir si possible.
- Spirit ? Pourquoi cela ?
Elle réalisa que ce qu'elle prenait toujours comme acquis ne l'était pas forcément pour tous. Rougissante, elle hésita. Devait-elle dire la vérité ou bien donner une autre raison ? Par exemple, elle pourrait dire que c'était pour le remercier de sa gentillesse vis à vis d'elle. Mais elle n'avait rien à cacher à Hellébore, aussi opta-t-elle pour la vérité.
- Je... J'aimerais me rapprocher de lui.
La Stoufix laissa échapper un rire. Ce genre de déclaration ne devait pas être si courant, surtout de la part d'une créature fraîchement débarquée d'Elonia et aidant un groupe de rebelles auquel elle n'était pas reliée. Sauf par Spirit. En réalité, n'était-il pas la raison qui la poussait à faire de son mieux ici ? Ils se rapprochaient doucement, mais elle avait l'impression de n'être qu'une amie. Or elle qui avait vu les liens entre ceux désignés par le pendentif ne pouvait imaginer qu'il reste un simple ami. Et à vrai dire, elle développait un genre d'admiration mêlée d'affection qu'elle aurait voulu développer en amour. Quelque part, elle savait qu'elle serait heureuse avec lui, ce qui l'encourageait d'autant plus.
- Si tu veux, je n'y vois pas d'inconvénient. Tu as déjà des idées ?
Shiny lui lança un sourire éclatant et lui fit alors part de ce qu'elle avait imaginé. Déjà, pas au self avec tout le monde. Même s'il n'y avait pas de discussion plus sonore que les autres, l'ensemble ne créait guère une atmosphère propice à un dîner de couple. Egalement, elle avait envie de préparer un peu mieux que ce qui était servi ici. Elle ne critiquait pas, mais préparer un repas pour tant de personne était compliqué, il fallait donc choisir quelque chose de relativement simple à faire. Elle avait envie de se donner un peu de mal, puisqu'ils n'étaient que deux. A partir de ce jour-là, elle commença à organiser cela. Hellébore lui donnait conseils et critiques, se prêtant au jeu. Pour commencer, elle élabora un menu qu'elle estimait à sa porté. La cuisinière l'aiderait si besoin, mais elle voulait préparer autant que possible par elle-même. Ensuite, elle songea au lieu. Elle voulait un minimum d'intimité entre eux deux. Puis elle réfléchit à la date et tout fut rapidement prêt.
- Spirit, tu serais d'accord pour que nous dînions ensemble demain soir ?
- Heu, oui, si tu veux. En quel honneur ?
- Je t'avais dit que j'aimerais apprendre à te connaître, c'est l'occasion.
Elle lui décrocha un sourire éblouissant d’innocence et il le lui rendit, hésitant. Finalement, il répondit :
- Eh bien si tu veux. Ce sera avec plaisir.
- Merci ! J'ai hâte !
Son sourire devint plus franc devant sa joie. Une simple réponse positive la rendait heureuse. Elle fila alors pour commencer ses préparatifs avec Hellébore. Il n'y en avait pas encore beaucoup, mais elle voulait que tout soit parfait.

Le prenant par la patte, en un geste très intime qui n'importuna ni l'un ni l'autre, elle le mena jusqu'à une petite table, dressée pour deux. Elle l'avait placée près de la cabane où on l'avait enfermée le premier jour, sur une plateforme un peu à l'écart. La nuit n'allait pas tarder à tomber, mais les derniers rayons du soleil éclairaient la scène d'une lumière tamisée, doucement dorée. Un dîner aux chandelles typique, les chandeliers semblaient pris dans la lumière et la nappe teintait la scène d'une douce touche de paix. C'était un peu trop, pensait Shiny, mais Hellébore, qui cachait une âme bien plus romantique qu'on aurait pu l'imaginer, avait insisté et la Djaalins s'était retrouvée à dresser une table aussi clichée que possible. Cependant, à voir le regard amusé de Spirit, ce n'était pas non plus une mauvaise idée.
Se prenant au jeu, il lui tient galamment la chaise avant qu'elle ne s'assoie. C'était assez inutile, car moins de cinq minutes plus tard, elle dut se lever pour aller chercher les assiettes contenant l'entrée. Mais le geste lui avait fait plaisir. Ils mangèrent en discutant tranquillement. Elle qui avait craint que l'ambiance ne soit tendue ou gênée était soulagée. En passant au plat, elle réalisa soudainement qu'elle avait oublié de préparer la sauce. Hellébore, comme une mère attentionnée, l'obligea à retourner s'asseoir pendant qu'elle s'en occupait et apporta les assiettes. Shiny lui adressa un discret remerciement. Ils mangèrent plus silencieusement et Spirit la félicita. Elle se sentit fière et la discussion reprit doucement.
- Au fait, tu pourrais m'expliquer un peu plus en détail pourquoi tu tiens tant à me connaître ?
Elle laissa échapper un petit rire, un peu nerveux. Elle lui avait déjà expliqué, bien que brièvement.
- Tu le sais déjà. Tu veux que je te raconte l'histoire de ce pendentif ?
- Oui, par exemple.
- Eh bien, je ne sais à vrai dire pas depuis combien de temps il existe. Je crois qu'une de mes grands-mère le possédait déjà depuis des années. Quand elle était jeune, ma mère a tenté de retracer son histoire, mais elle a fini par en perdre la trace, personne ne notait grand-chose à ce sujet. Mais on sait pourquoi il a été créé et comment. Elle l'a apporté à Maléfix qui s'est montré très intéressé. A l'origine, ce n'était qu'un simple collier. Un jour, un Destrinos l'a offert à une Minousha. Ils ont eu un enfant et elle a eu envie de le lui offrir, parce qu'il était le symbole d'un amour naissant. L'enfant avait cependant peu de chance en amour et elle a demandé à un mage de l'aider. Celui-ci a expliqué qu'il ne pouvait pas rendre les gens amoureux d'elle mais qu'il pouvait lui indiquer qui était son âme sœur dans ce monde. C'est ainsi qu'il a magiquement modifié ce pendentif pour qu'il indique qui était la moitié de son porteur.
- C'est impressionnant. Il a toujours marché ?
- Toujours, oui. Ma mère me l'a donné lorsque j'étais petite. Elle l'avait reçu de sa propre mère qui l'avait elle-même reçu de sa meilleure amie. C'était à son époux qu'on l'avait offert, de la part de sa sœur. En réalité, on a pu remontrer sur quelques générations mais ça devient vite compliqué à comprendre. Je peux cependant t'assurer une chose, c'est que tous les couples qui ont été créés par ce pendentif sont aujourd'hui toujours ensemble et heureux.
- Ça met un peu la pression...
Le silence s'installa un moment. Elle se perdit dans ses pensées puis décida finalement de le soulager un peu.
- Tu sais, si tu n'y crois pas, je ne t'en voudrais pas. Je suis désolée de m'imposer à toi ainsi, je suis si persuadée qu'il dit la vérité que je n'ai pas forcément fait attention à tes sentiments. Mais bien évidemment, tu as le droit de m'envoyer au diable et de refuser de me parler.
- Non, ce n'est pas ça. A vrai dire, cela va un peu vite. Aussi, il y a le fait que j'ai réellement l'impression d'être en quelques sortes relié à toi. Je ne suis pas très porté sur la magie, alors j'ai un peu de mal à l'accepter parfois, c'est pour ça que j'ai du mal à croire qu'un objet puisse rendre heureux.
Elle rit plus franchement. Il semblait un peu gêné et s'empêtrait quelque peu dans ses explications. Ils changèrent de sujet et la discussion se poursuivit dans une ambiance plus décontractée. Elle alla ensuite prendre les desserts et découvrit ainsi qu'ils avaient tous les deux le même dessert préféré : la tarte aux fraises, qu'elle cuisinait par ailleurs très bien puisque sa mère lui en préparait souvent. Il plaisanta en disant que pour cela, il pourrait presque l'épouser et elle sourit en disant qu'elle allait lui en faire manger tous les jours.
Lorsque le repas se termina, ils rapportèrent ensemble une partie des affaires, laissant le reste sur place. Puis ils allèrent se promener sur les passerelles entre les arbres. Il l'emmena dans un coin un peu plus reculé, pour avoir un peu d'intimité et elle fut intérieurement ravie qu'il se sente si à l'aise avec elle. La discussion se poursuivant avec aisance, elle réalisa un peu soudainement qu'ils s'étaient bien plus rapprochés qu'elle ne l'aurait imaginé. Il était si naturel de passer du temps avec lui... Elle-même qui avait toujours cru en son pendentif était surprise de constater à quel point il lui indiquait réellement la bonne personne, celle qui la complétait et avec qui elle s'harmonisait le plus, à la fois.
Cette sensation se concrétisa lorsqu'il la prit naturellement contre lui alors qu'elle frissonnait. La nuit était bien installée et le froid avait replacé la douceur de la soirée. La discussion s'était essoufflée et le silence s’installa doucement. Les étoiles apparaissaient à travers une trouée dans le feuillage et Shiny trouva la situation fort agréable. Se laissant aller contre lui, elle ferma les yeux, totalement apaisée. Elle sourit lorsque Spirit posa sa tête contre la sienne, en un geste maladroit mais adorable. Il acceptait l'idée qu'une quasi-inconnue puisse être la créature de sa vie, mais leurs sentiments réciproques jouaient pour beaucoup dans cela. Lorsqu'ils se séparèrent, une tendre chaleur avait remplacé le froid pour eux deux. Et c'est tout naturellement qu'ils échangèrent un baiser d'une grande douceur.

Les jours passèrent. Shiny continuait à travailler aux cuisines et était parfois épuisée du rythme infernal qu'on lui imposait. Mais elle trouvait du temps à passer avec Spirit et leur relation devenait de plus en plus concrète. Hellébore avait sauté de joie lorsque la Djaalins lui avait expliqué brièvement comment s'était déroulée la soirée. Elle avait envie de garder tout pour elle, comme un souvenir qu'elle chérirait dans son cœur. Mais son amie et mentor avait le droit d'être informée et elle avait eut envie de la remercier de son aide. Cristal avait également aidé un peu, dans la mesure de ses petits moyens, elle soutenait l'amour de son amie.
Au bout de quelques mois, elle sentit la nostalgie l'envahir. Elle voulait rentrer chez elle. Alors, allant voir l'Ancien, elle lui demanda la permission de s'en aller, précisant qu'elle voulait emmener Spirit avec elle. Il rechigna, mais comme elle travaillait de son plein gré depuis longtemps, il finit par accepter. Elle en informa le Flamiris qui accepta de partir avec elle. Alors ils organisèrent leur voyage, lui ne reviendrait probablement pas et elle encore moins. Mais il vivait ici depuis des années alors il lui faudrait plus de temps que cela pour quitter ce lieu et elle voulait le laisser faire ses adieux en toute liberté. Finalement, lorsqu'ils furent prêts, ils dirent au revoir à tous. Même Volt était venu la saluer avant qu'elle ne les quitte. Et Hellébore laissa échapper quelques larmes, vite essuyée du revers d'une patte. Puis ils partirent.


avatar
Ombre
Admin

Date d'inscription : 23/04/2016
Age : 20

http://gothicat-world.forumrpg.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum