Parcours n°3-1111

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parcours n°3-1111

Message  Ombre le Lun 23 Mai - 8:39




Non, elle ne pourrait pas supporter une vie entière à avoir envie de rentrer sans que ce soit possible. Déjà, elle se doutait que les quelques lettres qu'elle avait pu envoyer à sa famille ne suffisait pas à les satisfaire, sa mère particulièrement devait s'inquiéter de ne pas la voir revenir. Elle préférait lui en parler. Elle espérait sincèrement qu'il accepterait de venir avec elle, mais elle devait au moins le lui proposer. Lorsqu'il arriva finalement, elle l'embrassa doucement, comme d'ordinaire, mais aussitôt, il devina qu'elle n'était pas dans son humeur habituelle. Au lieu de se détourner pour l'escorter hors de la pièce, il la garda contre lui.
- Que se passe-t-il ma belle ?
Elle frissonna. Elle adorait quand il lui donnait de petits surnoms aussi naturellement. Cela rendait leur relation plus concrète encore, une réalité. Mais puisqu'il lui demandait, elle choisit de saisir sa chance pour lui en parler.
- Je... Je ne veux pas rester ici.
- Sortons, je comprends que tu n'aimes pas rester enfermée.
- Non, ce n'est pas ça... (Elle eut un sourire triste) J'aimerais quitter ce groupe. M'enfuir, rentrer chez moi, retrouver ma famille. Avec toi.
Il eut un temps d'arrêt et elle devina qu'il n'aimait pas l'idée. Mais elle avait proposé, il lui en reparlerait lorsqu'il serait prêt. En attendant, elle se sentait soulagée et préférait sortir plutôt que de rester là. Elle le prit par la patte et l'emmena dehors.
- Je voulais simplement te le dire, que tu saches que j'aimerais ne pas passer ma vie ici. Tu y réfléchiras, je le sais, prends ton temps pour te faire un avis sur la question.
Il hocha la tête en la suivant et ils firent une promenade tranquille, elle le laissa plongé dans ses réflexions sans faire de commentaire. Elle attendrait patiemment sa réponse. Elle ne le brusquerait pas, même si'l mettait trop de temps. Elle lui demandait tout de même de quitter sa vie pour la sienne, la seule différence c'est qu'elle était prisonnière ici, alors qu'ils seraient tous deux libres chez elle. C'était en cela qu'elle espérait qu'il comprendrait ses motivations et accepterait sa demande. Mais en attendant, elle voulait se comporter comme si de rien n'était pour ne pas briser le confortable équilibre qui s'était installé tranquillement. Aussi, lorsqu'il la ramena finalement, elle l'embrassa doucement et lui murmura :
- Jamais je ne cesserai de t'aimer, Spirit. A demain !
Il lui sourit sincèrement, la remercia et la laissa, en lui adressant un dernier regard plein de tendresse. Il la faisait fondre avec une facilité déconcertante, elle n'en revenait pas du pouvoir des âmes sœurs en ce mode. Ses parents connaissaient-ils cela quotidiennement ? Si oui, elle serait prête à déplacer des montagnes pour lui !

- Oh Cristal, j'aimerais te parler. Je te vois voler dans le village depuis quelques temps et je pense que tu pourrais m'aider.
- Oui, Spirit, que puis-je pour toi ?
La petite fée était la meilleure amie de Shiny, si quelqu'un pouvait l'aider dans son choix, c'était bien elle. Il lui exposa son problème, bien qu'il se doutât que sa belle l'ait déjà fait auparavant et lui expliqua ce qu'il en était pour sa part. Elle l'écouta gravement et finit par soupirer.
- Tu sais, je soutiens Shiny. Je la connais, je sais que son cœur est bon. Le tien l'est également. Tout ce que je peux te dire, c'est qu'elle acceptera ta décision, quelle qu'elle soit.
- Oui je comprends...
- Mais, tu sais, sa famille est adorable, sa sœur m'a toujours traitée avec gentillesse et ils t'accepteront en moins de temps qu'il n'en faudra pour te présenter à eux. Ils feront tout pour t'aider à une nouvelle vie.
Il hocha la tête en silence. Elle l'aidait peu mais il savait au moins à quoi s'attendre désormais. N'était-ce pas ce qu'il lui manquait ? Savoir ce que cachait chaque choix ? Il la salua et alla se poser sur une branche, seul. C'était à lui de prendre sa décision. Mais il devait faire attention à ne pas être égoïste sous peine de faire souffrir celle qu'il aimait. Il avait déjà trop pensé à lui, c'était elle qu'il voulait rendre heureuse. Comment avait-elle pu devenir son univers en si peu de temps ? Le moindre de ses sourire l'enchantait. Alors, cela devenait plus simple. Si elle était heureuse, il le serait. Elle pensait probablement la même chose, mais si elle avait choisi de lui en parler, c'était qu'elle aurait voulu qu'il accepte sa décision. Elle connaissait son monde, à lui de découvrir le sien.
Il secoua la tête. Très bien, il avait fait son choix. Il effaça toute trace d'un futur regret et se décida. Cela faisait des année qu'il était là, il avait envie de voir le monde. Et voir le monde aux côtés de celle qui le rendait heureux ne serait jamais un mauvais choix. Mais il se laissait le temps de l'accepter avant de lui en parler. Ainsi, elle n'aurait pas aussi longtemps à attendre qu'il fasse ses adieux aux gens qui l'avaient accompagné depuis longtemps.

Shiny lui sauta dans les pattes. Le sourire qu'elle affichait éclipsait le soleil tant il était radieux. Comment pourrait-il un jour regretter d'avoir quitté mon monde alors qu'un nouveau monde s'ouvrait à lui et qu'elle en faisait partie ? Il venait de lui annoncer sa décision et déjà il se sentait prêt à partir. Bien sûr il faudrait se débrouiller pour la faire accepter par le conseil, ce qui ne serait pas une mince affaire. Mais s'ils refusaient, il leur rappellerait que c'était digne du roi de retenir ses sujets. Ils n'allaient pas aimer, mais ils finiraient pas accepter ses décisions. Ils ne pouvaient pas l'enfermer. Pas quand il s'était décidé. Au besoin, ils fuiraient, Shiny et lui.
Bien heureusement, ce ne fut pas nécessaire. Ils rechignèrent, tentèrent de le convaincre, jouèrent sur ses sentiments, mais cédèrent. Lorsqu'ils comprirent à quel point il était décidé, les membres du conseil finirent par accepter leur départ. Il fut heureux de constater que ceux qui renverserait un jour le roi respectaient réellement les principes qu'ils mettaient en avant. A partir de ce jour-là, ils commencèrent à organiser leur futur départ. Il avait des amis, tout de même, qui ne furent pas ravis de son choix. Mais personne ne put l'empêcher de partir et en moins de deux semaines - il avait tout de même des années de vie à laisser - ils étaient prêts. Shiny semblait prête à s'embraser tant elle peinait à contenir sa joie. En la voyant ainsi, il ne put retenir un sourire heureux. C'était tout ce qu'il voulait d'elle, la rendre heureuse. Et il semblait qu'il était sur la bonne voie pour y parvenir. Ils rentraient à la maison.




avatar
Ombre
Admin

Date d'inscription : 23/04/2016
Age : 20

http://gothicat-world.forumrpg.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum